En piste : Une randonnée scientifique

L’Euro-métropole Lille-Kortrijk-Tournai (nommé aussi LIKOTO) est un territoire composé de grandes infrastructures telles que des autoroutes, des voies ferrées et des canaux. Souvent réputé comme un lieu pauvre en faune et flore, il en est tout autre. C’est en réalité 650 km de trame verte spontanées qui défile sous les yeux des voyageurs à grande vitesse. Une équipe de chercheurs-marcheurs, avec le soutien du ministère de l’écologie, a décidé de révéler ces abords, de les étudier et de partiellement les aménager.

Cette démarche nommée « EN PISTE » regroupe une équipe pluridisciplinaire (paysagistes, botanistes, ornithologues, architectes, urbanistes, géographes, artistes…),  sous la direction de Denis Delbaere, chercheur de paysage, paysagiste et enseignant. Elle fait suite à un premier projet nommé « EN MARGE : Paysage et biodiversité des délaissés et accotements infrastructurels de l’eurométropole LIKOTO ».  

Pour analyser ce territoire étendu, l’équipe a mis en place une réflexion pour créer différentes portions ainsi que diverses méthodes pour l’arpenter et l’observer.

Comment analyser efficacement un territoire étendu ? Méthode et graphisme inspiré des dessins de Denis Delbaere dans le rapport final EN PISTE 2018. (Production Charlotte Arca)

EN PISTE ce traduit par trois randonnées scientifiques de 60 km. En dehors de la prise de connaissance des lieux, l’enjeu a été pour Denis Delbaere de concilier les méthodes d’arpentage de chaque membre de son équipe pour arriver à une marche pluridisciplinaire. Ces trois marches, réalisées sur différentes saisons, ont donc été des expérimentations d’arpentages.

Comment concilier les méthodes de chacun ? Expérimentation de marches communes. (Production Charlotte Arca)

Après avoir testé des protocoles communs, l’équipe s’est rendu compte qu’il était très difficile pour chacun de sortir de ses habitudes, chacun restant dans ces méthodes propres à son métier. Cependant, la marche collective reste un protocole minimal, induite par le terrain, où se côtoie des moments individuels et des épreuves collectives, permettant une accumulation de recherches scientifiques mit en commun.

Cette expérience a aussi montré les effets de la marche sur le territoire, ces arpenteurs suivent une piste, mais participent aussi à sa création, sous l’effet des traces de passages qu’ils laissent au sol, de ce fait, cette dernière s’auto-légitime.

Documentations :

Piste de LIKOTO : https://la-piste-de-likoto.org/

EN MARGE_Rapport final 2008 : http://ittecop.fr/images/docman-files/docman-files/rapport-final/2008/RF_2008_En_marge.pdf

EN PISTE_Rapport final 2017-2018 : http://ittecop.fr/images/docman-files/docman-files/rapport-final/rapport-ittecop-apr-2017/2017%20EN%20PISTE%20RAPPORT.pdf