Domicile Zone

Le projet s’inscrit sur l’île d’Indret, au pied des hauts coteaux de La Montagne et au bord de la Loire sur la rive sud. Sur cette portion de sentier, nous serpentons sur une île d’une grande complexité, de par la richesse et la diversité du patrimoine bâti et paysager, des usages et de la symbolique des lieux. On y découvre un endroit de contrastes, mais aussi un lieu historique et situé, qui donne envie de travailler avec, de faire avec l’existant. 

L’île dans l’île

Aujourd’hui, l’île d’Indret est occupée par le Naval G., une entreprise spécialisée dans la construction navale de défense, qui conçoit ici les moteurs des sous-marins nucléaires. Le groupe détient la majorité du foncier de l’île, et une partie est en zone protégée, c’est-à-dire clôturée et surveillée. Sur l’autre partie, la présence est autorisée mais suspecte : les photographies sont interdites, les gardiens vous gardent à l’œil, le personnel de l’entreprise a constamment un badge autour du cou, rendant sa présence légitime. On ressent très rapidement un lourd secret qui plane et pose le groupe dans les imaginaires comme une figure mythologie de la sécurité, de l’austérité, de l’interdiction.

J’ai tout de même choisi de faire passer le sentier ici, pour donner à voir un autre visage de l’île, un esprit des lieux qui est présent partout.

Continuer la lecture de « Domicile Zone »

Le sentier des tours et détours

sources de la carte en légende : https://www.auran.org/sites/default/files/publications/documents/2016_dynamiqueshabitat_juillet.pdf (page 22)

 

Ce sentier raconte l’histoire de chemins étroits, entassant une population, dont la diversité a été longuement ignorée, mise à l’écart et parfois même sous-estimée. Connue sous le nom de grands ensemble ou de cités, ces figures architecturales ont donné naissance à de nombreuses problématiques urbaines et sociales, dû à la stigmatisation d’une tranche de la société occupant les banlieues métropolitaines. 

Prenons l’exemple de Bellevue à Nantes. Que connaissons-nous vraiment de cet endroit mis à part le fait que c’est une zone de non droit, avec un faible taux de sécurité ? Si nous ne sommes pas des habitants de Bellevue nous la connaissons tout simplement de passage. Que se cache-t-il derrière ses tours ? 

La conception de ce sentier s’est basée sur une étude effectuée par Nantes métropoles habitat sur le parc locatif social dans la métropole (https://www.auran.org/sites/default/files/publications/documents/2016_dynamiqueshabitat_juillet.pdf). D’après une carte regroupant les parts des résidences principales occupées par des locataires du parc social en 2013 (pages 22) . Le sentier dessiné sur la carte métropolitaine passe donc par toutes les communes contenant ses résidences.

Belmostefa Walae

 

Allégorie du sentier des tours et détours