Le sentier de la limite métropolitaine.


Dans une métropole qui ne cesse de grandir, comment s’arrête la ville ? Comment se dessine la limite?

Carte du sentier, les limites métropolitaines à travers les “dernières” zones de lotissement.
(Nadja Warnant)

Promenade entre les lotissements, il propose de s’intéresser à un paysage ni totalement rural ni complétement urbain. De divaguer entre le quotidien de zones pavillonnaires et le à côté, ce qui les lie entre elles, les champs, les routes, des zones d’activité, etc…

Le sentier de la limite, visite du “rien d’extraordinaire”. (Nadja Warnant)


Sentier du «rien d’extraordinaire», du «banal», à la recherche de détails, de particularités que forment l’univers de l’à côté. C’est s’émerveiller devant une un jardin fantaisiste, un pavillon reprenant le vocabulaire d’un château romantique, le nom d’une rue, mais aussi parfois du quasi rien. Il propose simplement à cet instant T, Mars 2021, de faire un état des lieux des limites de la métropole Nantaise et de ses zones d’habitat individuel; comment est ce qu’on y vit, qu’est ce qu’il s’y passe ? Traverser des lieux que, d’habitude, on ne visite pas.