Connecter les espaces forestiers métropolitains

Les Pays-de-la-Loire ; région la moins boisée de France

Carte du taux de boisement par département en 2022 produite par l'IGN

La région Pays-de-la-Loire est la moins boisée de France selon les chiffres de l’IGN, avec 12% de surface forestière.1 Néanmoins, la métropole nantaise accueille plusieurs lieux révélant les enjeux de la gestion forestière :

  • Une mare enclavée ;la source du ruisseau de la Patouillère au cœur du quartier des Grésillères.
  • Le bois des Gripôts géré la commune de Saint-Sébastien-sur-Loire.
  • Des forêts urbaines ; la forêt urbaine du Sud-Est appartenant à Nantes Métropole, la mini-forêt d’Alice créée par l’association MiniBigForest et située dans le village des Pégers.
  • Des Espaces Naturels Sensibles (ENS) ; la zone Est de la forêt de Touffou.

Mettre à l’épreuve les corridors écologiques

Le vivant se choisit toujours un chemin.

Petra Marguc, enseignante

Les espaces forestiers de cette liste se superposent aux corridors écologiques prévus par la trame verte. Tracer un sentier les rejoignant est une occasion de mettre à l’épreuve ces corridors et éprouver le niveau de connectivité de ces lieux nécessaire au développement d’une biodiversité forestière. Il s’agit d’établir un diagnostic de la trame verte dans le quadrant sud-est de la métropole.

Carte d'un sentier éprouvant le corridor écologique du quadrant Sud-Est - Jade Ledoux

Longer, poursuivre, se laisser guider… mais se faufiler, traverser et enjamber

Tout commence à la source du ruisseau de la Patouillère, au cœur du quartier des Grésillères. Le corridor se poursuit au fil du ruisseau. Déjà une première coupure ; la rue des Onchères. La traverser est nécessaire pour continuer plein Sud. Le Portereau des Landes étrangle le ruisseau, faufilez-vous jusqu’au Bois des Gripôts.

Le corridor fait face à un obstacle ; la zone commerciale de Vertou, traversée par le chemin de fer et la départementale. Comment les enjamber ?

Plus loin, les boisements reprennent, longés par quelques piscines. Puis un nouveau ruisseau ; la Vertonne. Longez-le jusqu’à rejoindre les Bas Prés. Il suffit de s’y promener, en longeant la Sèvre Nantaise.

Il faut maintenant passer sur l’autre rive pour rejoindre le ruisseau de l’Îlette. Plus que quelques mares avant d’atteindre la forêt urbaine du Sud-Est. La typologie de ce boisement est à évaluer, mais poursuivez au fil de l’eau.

Lorsque l’eau disparaît, laissez-vous guider par les haies vous déportant peu à peu vers l’Est jusqu’à atteindre un nouveau ruisseau ; il délimite la forêt de Touffou. Visitez sa zone classée Espace Naturel Sensible.

Remontez à travers champs vers le Nord. Protégé par les haies, faites un détour par la mini-forêt d’Alice logée au sein du village des Pégers. Reprenez votre chemin jusqu’à toucher le dernier ruisseau rue de l’Angebert.           

1 « Forêts : Pourquoi les Pays-de-la-Loire sont la région la moins boisée de France. », Frédéric Brenon. 20 minutes, 25 novembre 2022.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Jade Ledoux (3 avril 2024). Connecter les espaces forestiers métropolitains. Grands sentiers. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w5xc


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search