Denis Moreau // le sentier métropolitain du Grand Paris

Image de couverture du live le sentier du Grand Paris

Denis Moreau est un artiste marcheur, architecte diplômé de l’école d’architecture de Paris la Villette, qui arpente la banlieue parisienne depuis 1995,  partageant avec nous ses expériences à travers son blog : http://www.banlieuedeparis.org/ . Sa méthode est d’observer, photographier et rédiger tout aspect troublant qu’il rencontre en marchant. Il commence par se faire connaître à partir de 2006, à l’invitation de collectifs, centre d’arts, collectivités ou associations. Il finit par nommer sa méthode d’aménagement à travers l’exploration : Hacking Urbain. Il se crée sa métropole périphérique imaginaire et se déclare son propre urbaniste en chef. 

« Faut-il que je remonte d’autres fleuves, toutes sortes d’autres fleuves, noirs, invisibles, immatériels, …  pour retrouver un peu de joie à la promenade inquiète. Et inquiéter le petit monde de la promenade, qui lui aussi peut se mettre à ronronner comme les ventilos des machines du grand bazar. Voilà que je me prends pour Pessoa, ça craint d’autant plus, que je ne suis pas employé de banque, mais plutôt chômeur longue durée, enfin comme tout vrai promeneur contemporain, peut-être ? »

Le sentier métropolitain du Grand Paris 

Membre fondateur du SMGP, dans son blog, Denis Moreau nous emmène avec lui à travers les banlieues et les périphérie du Grand Paris. Pour quelqu’un extérieur à ce monde d’artistes, marcheurs, architectes, photographes, et urbanistes, la lecture du blog permet une simple compréhension du travail effectué sur trois ans pour la réalisation du SMGP (sentier métropolitain du Grand Paris). C’est en effet, le journal de voyage de Denis, où il raconte ses déplacements au public comme s’il s’adressait à un ami. Toujours accompagné d’une carte, il compare souvent la pratique de la cartographie, à la pratique de radiologie en médecine. 

«… notre pratique de la cartographie et de l’image aérienne qui accompagne nos pas est dans un parfait parallélisme avec la lecture des imageries médicales qui accompagne les chirurgiens dans leurs gestes. Il faut apprendre à zoomer et dézoomer sans cesse pour analyser les moindres interstices urbains proliférants au sein de ce système organique du très grand Paris, là où la suburbia n’a pas encore vraiment triomphé. L’exercice peut-il être complètement salvateur ? »

Le but de Denis Moreau, était de contribuer à ce que ce sentier ne s’efface pas dans le temps,  qu’il traduise la métropole telle qu’elle est : une combinaison entre proche et grande banlieue, de lieu et de non-lieu, et surtout d’histoires et de témoignages.

« Le « Smgp » (Sentier Métropolitain du Grand Paris) va t-il sombrer dans la vanité et la totale vacuité d’un énième projet culturel ? Va-t-il reconduire les discours stéréotypés sur la banlieue ? Il faudrait plutôt faire le récit de ces moments évanescents où tout semble perdu, insupportablement plombé, et ou un visage, un paysage, un immeuble, une herbe, une trace sur le sol, transfigure soudain la banlieue, la rend habitable, en assure l’aménagement véritable de cet espace invivable. Cela procède alors plus de l’agriculture urbaine que de cette arnaque culturelle d’un monde fermé sur lui-même, fonctionnant en vase clos, et qui n’a rien à dire sur le réel.  »

Carte du sentier métropolitain du Grand Paris

Sources

Banlieue de Paris – par Denis Moreau, artiste-marcheur

http://www.banlieuedeparis.org/

https://www.lesentierdugrandparis.com/



Citer ce billet
Walae Belmostefa (2021, 26 mars). Denis Moreau // le sentier métropolitain du Grand Paris. Grands sentiers. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oxx0

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search