Des marches, démarches et un poète des débris

Franck Scurti est nommé comme le poète des débris, il travaille “avec économie” en ramassant des objets trouvés dans la rue. Ce qui l’intéresse le plus est la portée du geste créatif. Il préfère faire parler à sa place les choses qui entrent dans ses compositions, principalement sculpturales.

Le poète des débris
Le poète des débris (Crédit@CristelScurti)

Il cherche à redonner une valeur à ces objets délaissés qu’il trouve sur son chemin afin de former un récit. Souvent créées à partir d’objets et de matériaux trouvés dans la rue, ses œuvres se constituent de matières dépourvues de valeurs, redéfinies et recomposées. Des œuvres qui prennent la forme de sculptures et qui se nourrissent jour après jour d’objets trouvés lors des déplacements de l’artiste entre son domicile et son lieu de travail.

Franck Scurti installe une œuvre sous la nef du Grand Palais le 3 juillet 2020 (© Nicolas Krief, Nef du Grand Palais ADAGP Paris 2020)

Croquis préparatoire exposition Au jour le jour
Croquis préparatoire exposition Au jour le jour (© Franck Scurti et Michel Rein, Paris/Bruxelles ADAGP Paris 2020)

Ses sculptures sont alimentées par la ville, paradoxe d’une consommation polluante qui devient une véritable histoire quotidienne.

En 2020, le Grand Palais de Paris devient le studio de l’artiste. Dans une exposition intitulée Au jour le jour, Franck Scurti propose tous les weekends durant neuf mois de visiter son atelier qui se forme petit à petit par les débris qu’il trouve sur son chemin. La visite est donc unique chaque weekend, des moments qui ont constitués un récit au terme des neuf mois de récupération. Un “défi” qui permet de se rendre compte de la valeur de notre quotidien, de nos villes, de notre planète mais aussi du côté consommateur que l’on parsème dans la ville.

Les œuvres de Franck Scurti souvent dérivées de notre univers quotidien et domestique mais aussi de l’espace urbain, elles font partie de ce qu’il appelle des «éléments déjà socialisés». La réinterprétation consiste en des recompositions et en des décalages. Le spectateur plonge dans un monde connu, mais soumis aux déambulations de l’artiste.

L’axe essentiel de son travail est une réflexion sur l’objet, sur sa nature, son statut et son identité, dans les contextes sociaux, politiques et économiques du monde contemporain.

 

DES MARCHES, DÉMARCHES, FRAC PACA, MARSEILLE
DES MARCHES, DÉMARCHES, FRAC PACA, MARSEILLE (PostInstagram FRAC PACA)

Sa démarche rejoint celle d’autres artistes dans l’exposition Des marches, démarches qui a eu lieu en 2020 au FRAC Provence Alpes Côte d’Azur. A travers cette collaboration culturelle, on nous propose de questionner la marche en tant que pratique artistique à l’heure où le monde est confiné . 

« Voyage culturel » où par la force du contexte sanitaire, on déambule par les yeux aux travers des marches de chaque artiste. Des déplacements divers qui peuvent être liés au tourisme, à la santé, à l’action politique… On ne marche pas obligatoirement pour un but mais on marche toujours quelque part: marcher c’est aussi être acteur du territoire, on observe, on contemple, on appréhende par et de différentes manières, les paysages que l’on traverse. C’est donc par ces 70 artistes que l’exploration culturelle devient une richesse.

Faisant parti de l’exposition, Franck Scurti propose de contempler ce qui semble être “les restes” d’une marche passée. Nous retrouvons une paire de chaussure usée sous laquelle apparaît un plan de ville, les lacets, eux, ont été lâché sur le couvercle de la boîte et forment une quelconque trajectoire que l’on pourrait recréer. Tout cela conservé soigneusement dans une boite, l’exploration semble alors être précieuse, la paire de chaussure devient objet de souvenir, preuve que l’exploration peut se conserver.

DES MARCHES, DÉMARCHES Franck Scurti
DES MARCHES, DÉMARCHES Franck Scurti (Franck Scurti, Street Credibility, 1998. © Adagp, Paris, 2019 Crédit photographique : Klaus Stöber. Collection Frac Alsace.)

La marche est présentée ici comme une pratique sociale et anthropologique qui devient exploration ou nécessité professionnelle, activité ponctuelle ou pratique sportive à plusieurs ou en autonomie. L’exposition propose au public de s’imprégner des traces d’une exploration par des œuvres artistiques réalisées et représentées par une diversité d’artistes « marcheurs ». 

Artistes : Allora & Calzadilla, Stefan Altenburger, Francis Alÿs, Fikret Atay, Berger & Berger, Louis-Auguste et Auguste-Rosalie Bisson, Olivier Boussant, Marie Bovo, stanley brouwn, Pol Bury, André Cadere, Dominique Castell, Jordi Colomer, Abraham Cruzvillegas, Alexandra David-Neel, Fernand Deligny, Monique Deregibus, herman de vries, Bruno Di Rosa, Patrick Faigenbaum, Christoph Fink, Hamish Fulton, gethan&myles, Jochen Gerner, Rodney Graham, Lauren Greenfield, William Kentridge, Anaïs Lelièvre, Richard Long, Laurent Malone et Dennis Adams, Étienne-Jules Marey, Randa Maroufi, Geoffroy Mathieu & Bertrand Stofleth, Duane Michals, Gianni Motti, Jean-Pierre Moulères, Eadweard Muybridge, Jean-Christophe Norman, Paulien Oltheten, Roman Ondák, Gabriel Orozco, Nigel Peake, Bernard Plossu, Abraham Poincheval, Mathias Poisson, Noémie Privat, Barbara Probst, Claire Renier, Till Roeskens, Jean-Jacques Rullier, Safi, Franck Scurti, Stalker, Hendrik Sturm, Guy Tillim, Guido Van der Werve, Sarah Venturi, Elinor Whidden, Ariane Wilson & Aude Lerpinière, Jeremy Wood, et les artistes anonymes des collections du Mucem, du bas-relief de la Gradiva, de la signalétique routière suisse.

/1/ Catalogue exposition Des marches, démarches FRAC PACA URL: https://www.maregionsud.fr/agendas/detail/exposition-des-marches-demarches

/2/ Entretien avec Pascal Neveux (directeur du FRAC) et Guillaume Monsaingeon (commissaire de l’exposition Des marches, démarches) URL: https://pointcontemporain.com/des-marches-demarches-frac-paca-marseille/



Citer ce billet
Diane Roblot (2022, 22 mars). Des marches, démarches et un poète des débris. Grands sentiers. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oxyz

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search